Pourquoi avons-nous peur des échecs? Echouer dans notre vie, à tous niveaux! En amour, dans notre travail, dans nos finances…

Pourquoi, même si nous ne le revendiquons pas, avons nous cette terrible peur qui nous paralyse, nous empêche de réaliser ce que nous voulons et nous plonge alors dans la frustration, la rancoeur, la jalousie et au final dans la stagnation?

Oui, la peur d’échouer nous empêche d’avancer dans la vie. C’est une certitude! Mais échouer en quoi?

Qu’est-ce que l’échec?

Echouer, après tout, c’est finalement ne pas avoir réussi quelque chose que nous avions défini comme très important. Echouer déclenche en nous des émotions et des sentiments de tristesse, de peine, de douleur et bien souvent de la jalousie, de la rancoeur ( Pourquoi lui y arrive t-il alors que moi j’échoue?)

Après un échec, les sentiments et les moments que nous avons vécu pour surmonter celui-ci nous laissent sans motivation. Il n’y a rien de plus logique par conséquent à ce que nous ne souhaitions pas revivre ces expériences et envisager la possibilité d’un nouvel échec et son lot de « douleur ». Plus nous accumulerons les échecs et plus nous chercherons à les éviter. Nous cherchons toujours à éviter la douleur ( voir articles précédents). Pour ne pas connaitre cette douleur de l’échec, la plupart du temps nous nous résignons donc à ne plus bouger…Lire la suite de

La perception de notre environnement est semblable à un vaste jeu de lego ou de playmobil. Nous pouvons décider de qui fait quoi dans ce vaste monde et orienter notre attention vers ce qui nous intéresse uniquement. Nous pouvons focaliser notre attention sur un seul chemin de croyances et de connaissances et laisser sur le côté ce qui ne nous intéresse pas.

 

La vie pour certains d’entre nous, ressemble à une route de campagne un jour d’automne. Pour d’autres, c’est une autoroute : plus rapide mais un décor unique sur des kilomètres, des aires de repos sans intérêt et des péages. Ces deux types de routes sont semblables au final.
Pour changer et transformer votre vie, vous devez  laisser de côté le chemin qui vous retient dans la boue et privilégier la grande route qui vous conduira au succès. Il n’y a pas 36 chemins comme on peut le croire ; il y a un seul chemin et ce chemin est en chacun de nous. C’est un chemin qui nous semble  inconnu pourtant et qui peut nous paraître difficile d’accès car nous avons suivi depuis toujours la route classique, celle que tout le monde emprunte sans se soucier vraiment de savoir où elle mène.
Si vous choisissez de continuer sur cette route, vous allez là où tout le monde va.Vous continuerez  à connaitre les bouchons, la chaleur sur la route et le ras le bol et vous finirez, pourquoi pas, en panne sèche ou en craquant le moteur.
Lorsque vous désirez changer et transformer votre vie, vous vous ré-appropriez le chemin, vous redevenez le propriétaire de votre trajet. Vous vous installez à bord de votre nouvelle vie et validez dans votre GPS la trajectoire. Vous connaissez et planifiez les grandes étapes de votre destination.
Aucun trajet, aucune expédition ne se prépare pas un minimum!!
Si vous voulez arriver nulle part, mettez le contact et roulez. Cela peut avoir du bon pendant un certain temps de rouler vers l’inconnu, phares allumés et les yeux collés sur le pare brise à guetter le chien susceptible de traverser!
Ici, je ne parle pas de ça! Ici je parle de la route à emprunter qui va vous permettre de faire vos choix et de prendre enfin votre vie en main!
Car oui, vous décidez du trajet que vous allez emprunter!
Comment?
De la façon la plus simple qui soit.
Sortez votre carnet :
1/  Dessinez une ligne droite qui symbolisera votre route. Vous pouvez même imprimer une image de route et pourquoi pas la coller sur un tableau.
2/ Marquer un point rouge au bout de la ligne et décrivez dans un espace juste en-dessous ce que signifie ce point. Quel est l’objectif à atteindre? que se passe t-il si vous atteignez ce point? Que trouvez-vous une fois arrivé à ce point? quel est votre cadeau? quelle est votre fierté? Quelles sont les grandes étapes du trajet? Où devez-vous faire une pause pour vous ressourcer?
3/ Arrêtez de courir dans le vent! Si vous vous imaginez que vous devez trouver un chemin pour être à 100% heureux, extrêmement riche, sans contraintes, vous vous trompez!
La route que vous allez emprunter est également semée d’embuches, mais il est préférable de les prévoir et d’anticiper n’est-ce pas? Plutôt que d’être exposé de façon aléatoire aux événements de la vie, listez les choses qui pourraient vous arriver de pire est une bonne méthode pour savoir aborder et accepter une situation embarrassante.
4/ En cours de route, ne vous battez pas contre les éléments. Les éléments, ce sont principalement les autres : le regard et le jugement des autres qui vous voient emprunter un chemin qui n’est pas habituel à leurs yeux (Oui, mais c’est le vôtre désormais ;))
Vous perdriez votre énergie et votre objectif! Tentez de réfléchir aux raisons pour lesquelles une personne vous met des bâtons dans les roues ou raconte des mensonges dans votre dos est une pure perte de temps. Faites définitivement une croix sur ce type de pensées et évitez de gaspiller et polluer votre temps. Votre temps est précieux et le temps que vous allouez à faire travailler votre cerveau doit être votre unique priorité.
S’intéresser aux qu’en dira-t-on et aux jugements des autres doit-être désormais derrière vous ok? Ceci n’existe plus! Facile à faire me direz-vous?
Oui, et je vais vous donner une raison simple et motivante. Chaque action, chaque nouveauté et chaque changement passe par 3 phases obligatoires :
Dans un 1er temps, on vous trouvera ridicule (sûrement, peut-être, mais qu’importe…)
Dans un second temps, face à votre détermination, vous inspirerez une certaine forme de crainte et de peur.
Et enfin dans un 3ème temps, les gens finiront par accepter le changement comme une évidence. Ceux qui vous critiquent au départ se rangeront à terme, en admettant devant votre succès que vous aviez bel et bien raison de vouloir « entamer » un tel changement de vie.

 

 

5/ Sur la nouvelle route de votre changement, vous devez vous féliciter des différentes étapes accomplies. Faites une pause et remerciez-vous! Organisez vous un bon repas, faites une petite sortie, une petite fête avec des amis.

Commencez dès aujourd’hui votre nouveau trajet, votre nouvelle vie!
Changer de vie est comme préparer un voyage. Cela demande un peu de planification. Mais rapidement, chemin faisant, vous vous apercevrez que finalement vous gérez votre nouvelle situation et que ce chemin mal éclairé (au départ) vous réserve les plus belles surprises que vous attendiez.

Alors, en route!

 

Si cet article vous intéresse et si vous souhaitez entrer davantage dans le détail, je vous invite à vous abonner au site pour ne rien rater des parutions à venir.

Ces articles sont des extraits des thèmes majeurs et essentiels que j’enseigne en détail dans ma formation PTV ( Penser pour transformer sa Vie).